Pourquoi faut-il pratiquer une activité régulière ?

Publié le : 25 mai 20223 mins de lecture

Avec l’hypercholestérolémie, le diabète, l’hypertension artérielle, le tabagisme et l’obésité, l’inactivité physique est un facteur de risque de décès. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il tue chaque année 600 000 personnes en Europe. Et face à ce fléau, l’avantage de l’activité physique a été démontré pour prévenir plusieurs maladies.

Faire du sport pour une meilleure espérance de vie et plus de bien-être

C’est n’importe quelle activité physique que vous faites tant que vous bougez. Ainsi, chaque pas compte, comme ceux que vous faites pour jardiner ou faire vos courses dans les magasins. Celles que vous effectuez lors de vos déplacements quotidiens sont également importantes. Par exemple, trente minutes de marche rapide valent vingt minutes de jogging. Assurément, il vaut mieux toujours pratiquer un sport. Mais rappelez-vous que tout compte. Une activité physique régulière est un excellent moyen d’améliorer la qualité du sommeil et de lutter contre le stress. Pour ceux qui pratiquaient, une activité modérée (au moins 3 fois par semaine pendant au moins 20 minutes) ou vigoureuse, (au moins trois heures par semaine) ont le risque de décès prématuré réduit d’environ 30 %. 

Exercer l’activité physique pour moins de diabète et du risque cardiovasculaire

L’activité physique facilite beaucoup le travail de l’insuline, qui est responsable de la régulation de la glycémie, donc il aide à prévenir le diabète. Chez les adultes en bonne santé, la marche rapide pendant 30 minutes par jour réduit le risque de diabète de 40 %. En cas de diabète déclaré, pratiquer du sport peut aider à contrôler la maladie. Une activité physique régulière réduit de 35 % le risque de maladie coronarienne (angine de poitrine ou infarctus). Les parois des artères deviennent plus flexibles grâce à l’exercice, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle. Le cœur se renforce et se contracte plus efficacement, de sorte que la fréquence cardiaque au repos diminue.

Pratiquer une activité physique pour éviter les cancers

Selon un rapport, pour les cancers du sein, l’endomètre et colorectal, les femmes les plus actives ont respectivement un risque inférieur de 17 %, par rapport aux moins actives. De plus, l’activité physique peut lutter contre le surpoids, qui s’est avéré être un facteur de risque de cancer. La pratique du sport affecte également le risque de mortalité par cancer : les personnes modérément actives physiquement avaient un risque de mortalité plus faible que celles qui étaient inactives. Pour bien bouger tous les jours, la première chose à faire est de ne pas se laisser entraîner dans des activités sédentaires, comme les ordinateurs, la télévision ou les jeux vidéo.

Plan du site